Menu
fermer
Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
post
page
FAQ

Assistanat partagé

L’URPS MÉDECINS LIBÉRAUX ACCOMPAGNE LE DÉVELOPPEMENT DE L’ASSISTANAT PARTAGÉ EN RÉGION CENTRE-VAL DE LOIRE.

Les assistants partagés : entre ville et hôpital.

Le statut d’assistant à temps partagé permet à de jeunes diplômés en médecine, hors médecine générale, d’exercer durant deux ans entre un CHU et un hôpital périphérique, entre deux hôpitaux ou entre la ville et l’hôpital.

 

Pendant deux années consécutives et continues, ils peuvent ainsi parfaire leurs formations et acquérir de l’expérience en développant un exercice mixte.

 

Découvrir le témoignage du Dr Marie Albert, dermatologue

L’assistanat partagé : un atout pour les jeunes médecins… et le territoire.

Ce mode d’exercice permet aux jeunes médecins :

  • D’appréhender dans un cadre sécurisant l’exercice ambulatoire sous une forme différente de celle connue au cours de leur formation hospitalière
  • D’encourager leur installation en libéral
  • D’offrir les mêmes droits qu’un assistanat classique ou un clinicat d’installation ultérieure en secteur 2
     

C’est également un atout pour renforcer le lien entre ville et hôpital et encourager une répartition par spécialité.

comment fonctionne L’assistanat partagé ?

L’assistant partagé contractualise avec l’hôpital et la structure ambulatoire qui l’accueille mais conserve un statut hospitalier. L’hôpital a en charge la gestion administrative du ou de la candidate : recrutement, embauche et rémunération, financée par l’ARS.

 

 

Le cabinet libéral prévoit les moyens nécessaires pour accueillir l’assistant(e) : achat de matériel si nécessaire, mise à disposition de locaux et d’un temps de secrétariat. Des aides financières existent pour les structures ambulatoires :

  • Valorisation du dispositif dans l’accord cadre interprofessionnel (ACI) des MSP et des CDS (option à la mission socle « accès aux soins »)
  • Aide au démarrage

 

 

Des postes d’assistants à temps partagé sont financés par le ministère de la Santé et l’Agence Régionale de Santé Centre-Val de Loire. Le plan national de renforcement de l’accès territorial aux soins prévoit la création de 6 postes d’assistants partagés entre la ville et l’hôpital en région Centre-Val de Loire en moyenne par an.

 

Les candidats peuvent remplir un dossier de candidature et postuler directement sur le site de l’ARS.

 

Accéder au site de l’ARS