Démarche E-Parcours : le consortium GFI MEDIALIS retenu

Sélectionner les outils numériques permettant d’améliorer la coordination des soins entre professionnels des secteurs sanitaires, médico-sociaux et sociaux, tel est l’enjeu de la démarche E-Parcours. Depuis le début 2020, une commission composée d’acteurs de la santé et du médico-social a auditionné les quatre consortiums retenus au niveau national qui sont susceptibles de proposer un panel de ces outils (outil de coordination centré patient, outil de pilotage et de gestion des DAC, etc.).

A partir du cahier des charges régional (qui prenait notamment en compte les cas d’usages construits par la Fédération des URPS en lien avec les CPTS), cette commission a finalement retenu le consortium GFI MEDIALIS pour équiper les professionnels de la région. Ce choix a été validé par la Commission de coordination des politiques publiques en e-santé (CCPP e-santé).

Les actuels utilisateurs de GLOBULE, l’outil de coordination centré patient proposé par CAP GEMINI – ORION HEALTH, l’un des trois autres consortiums soumis au choix de la commission régionale, sont invités à contacter l’URPS-ML pour bénéficier d’un accompagnement particulier pour passer progressivement de GLOBULE à l’outil proposé par GFI MEDIALIS.

Les prochaines étapes du déploiement des outils E-Parcours dans la région seront les suivantes :

•         GFI-MEDIALIS s’est engagé à mettre à disposition un outil de coordination légère en mobilité, présentant des fonctionnalités similaires à GLOBULE, auprès de l’ensemble des professionnels de santé libéraux de la région à compter de ce mois de septembre.

•         Des groupes de travail vont être mis en place à partir de septembre-octobre, auxquels seront largement associés les représentants des CPTS et des URPS, afin que les outils définitifs répondent pleinement aux besoins des professionnels de santé libéraux.

•         Enfin est prévu un travail sur la stratégie de déploiement des outils sur les territoires et sur l’accompagnement des professionnels de santé à l’utilisation des outils, en lien avec l’ARS.

Le GIP e-santé Centre-Val de Loire, qui accompagne le projet, communiquera prochainement sur ces prochaines étapes auprès des professionnels de santé libéraux.