COVID-19 : une catastrophe sanitaire évitée aussi grâce à la médecine de ville

COVID-19 :

UNE CATASTROPHE SANITAIRE EVITEE AUSSI

GRACE A LA MEDECINE LIBERALE

On a tendance à oublier ce fait ou à le passer sous silence : si les équipes hospitalières ont fait et font un travail remarquable pour lutter contre le Covid-19, c’est aussi pleinement le cas des équipes de soins ambulatoires, en particulier des médecins libéraux.

L’Union Régionale des Professionnels de Santé Médecins Libéraux (URPS-ML) du Centre-Val de Loire, instance de 40 médecins élus qui représente les 3600 médecins libéraux de la région, tient à rappeler que durant toute cette crise sanitaire, les médecins libéraux, notamment les généralistes, s’organisent pour continuer à recevoir leurs patients hors Covid-19 en toute sécurité. Pour éviter les déplacements, ils leur proposent en premier lieu une téléconsultation (en vidéo ou par téléphone en l’absence de moyen technique). Ils les reçoivent également dans leur cabinet médical, si nécessaire, en particulier lorsqu’un examen clinique est indispensable, et se déplacent aussi au domicile ou en EHPAD pour examiner les patients les plus fragiles.

Si un patient présente des symptômes de Covid-19, le médecin traitant réalise une première évaluation par téléconsultation. Si une consultation physique s’avère indispensable, il peut soit l’orienter vers un centre de consultation Covid (une quarantaine ouverts dans la région), soit le recevoir dans son cabinet, si son organisation et les mesures d’hygiène prises qui y sont prises le permettent. Cette démarche permet depuis des semaines d’éviter un afflux inutile et dangereux de patients aux urgences hospitalières. Par ailleurs, les médecins généralistes, au même titre que les infirmières libérales et les pharmaciens d’officine assurent cette mission essentielle : le suivi à domicile de patients Covid-19 ayant été hospitalisés.

Enfin, les 14 CPTS (communautés professionnelles territoriales de santé) déjà opérationnelles dans la région, grâce à l’aide à leur création que leur a offert la Fédération des URPS Centre-Val de Loire, dont l’URPS-ML est membre très actif, montrent toute leur utilité en matière d’organisation des soins sur un territoire, en contribuant à la structuration des parcours de soins des patients suspects ou COVID+, en lien avec les centres hospitaliers. Elles facilitent par ailleurs la formation et les échanges d’informations entre professionnels de santé et fluidifient les approvisionnements en matériel essentiel pour la protection et l’activité de ces professionnels. Les CPTS se sont donc révélées comme un maillon essentiel et indispensable de la chaîne de solidarité mise en place durant cette crise.

Et demain, le déconfinement ne sera possible et ne réussira que grâce à la mobilisation de l’ensemble des professionnels de santé libéraux !

Dr Raphaël ROGEZ, Président de l’URPS Médecins libéraux du Centre-Val de Loire