Stop à l’abus d’écrans ! Un site et un spectacle pour sensibiliser vos patients

Premier volet d’une campagne sur le bon usage des écrans, baptisée « Ensemble, gardons le contrôle ! », l’IEMP (l'Institut d'Éducation Médicale et de Prévention, organisation spécialisée depuis 25 ans dans le déploiement d'actions de prévention et d'éducation pour la santé) lance le site Internet Lebonusagedesecrans.fr. Ce site a une triple vocation :

  • Apporter une information neutre et objective sur l’usage des écrans ;
  • Donner des conseils à tous ceux qui se trouvent confrontés, à titre personnel ou via leur entourage, à un usage excessif des écrans ;
  • Proposer un accompagnement aux associations, écoles, entreprises, mutuelles et aux professionnels de santé qui souhaitent relayer ce message.

Lebonusagedesecrans.fr s’adresse aux parents souvent démunis face à la place croissante des écrans dans la vie de leurs enfants, aux seniors devenus de gros consommateurs d’écrans, ces facteurs de sédentarité, et aux professionnels de l’enfance et de la santé qui souhaitent sensibiliser leurs publics sur les règles de bon usage des écrans.

L’IEMP a par ailleurs mis en place un Observatoire sur le bon usage des écrans constitué d’experts de différents horizons (ophtalmologue, psychiatre, addictologue, chercheur en neuroscience). Leur rôle sera notamment de superviser des études qui seront réalisées afin de mieux comprendre le rapport que les Français entretiennent avec les écrans.

Autre initiative destinée à informer sur les dangers de l’abus d’écrans, l’association ESOP (association de prévention en orthophonie de la région Centre-Val de Loire) a convié la compagnie Art'Monie (11 artistes) à présenter son spectacle « Sans le savoir » (sur la surexposition aux écrans), le 27 mars, salle Oésia à Notre-Dame-d’Oé (37). Deux représentations de ce spectacle, qui allie danse, Hip-Hop, théâtre, slam et musique, sont prévues : l’une à 14 h 00 pour les scolaires, l’autre à 20 h 00 pour tout public (à partir de 5 €). Ce spectacle sera suivi d’un débat entre la salle et la troupe animé par un intervenant de la Maison des Adolescents de Tours. Il bénéficie d’une subvention accordée par la Fédération des URPS Centre-Val de Loire dont fait partie l’URPS-ML.