Rougeole : recrudescence dans le Centre-Val de Loire

Entre le 1er janvier 2018 et le 20 février 2018, 429 cas de rougeole ont été signalés en France. L’épidémie poursuit sa propagation à partir de plusieurs foyers épidémiques en Nouvelle-Aquitaine et plus récemment en Occitanie, Bretagne, Provence-Alpes-Côte-D’azur et Centre-Val de Loire. Au 27 février 2018, 29 cas de ont été déclarés à l’ARS Centre-Val de Loire, contre 2 cas seulement pour toute l’année 2017.

Lorsqu’un foyer épidémique de rougeole est identifié, les investigations épidémiologiques mettent en évidence une absence de vaccination ou une vaccination incomplète chez la grande majorité des personnes contaminées.

Afin de limiter le risque de propagation de l’épidémie, la Direction générale de la Santé et Santé publique France sollicitent les médecins libéraux pour qu’ils vérifient le statut vaccinal de leurs patients et leurs proposent, le cas échéant, une mise à jour de leurs vaccinations. Plusieurs cas de transmission nosocomiale ayant été identifiés, les médecins sont également invités, si leurs antécédents de vaccination ou de rougeole sont incertains, à mettre à jour leur propre vaccination pour protéger leurs patients les plus fragiles.

La couverture vaccinale à 2 doses est insuffisante dans la région.

Couverture vaccinale du ROR en 2015 (enfants nés en 2013) : 1 dose : 88,5 % ; 2 doses : 76,2 %

Selon le calendrier des vaccinations et recommandations vaccinales 2018 (cf. p.27 pour les recommandations générales rougeole, et p.52 en milieu professionnel) :

  • La vaccination contre la rougeole par le vaccin trivalent Rougeole – Oreillons – Rubéole est maintenant obligatoire chez les enfants nés depuis le du 1er janvier 2018. 
  • Le vaccin trivalent est un vaccin vivant atténué. Il est de ce fait contre-indiqué chez la femme enceinte et le sujet immunodéprimé. Une vaccination réalisée par inadvertance chez une femme enceinte ne doit pas être un motif d’interruption de grossesse. La grossesse doit être évitée dans le mois suivant la vaccination.

 

Primovaccination :

  • 1 dose : 12 mois
  • 1 dose : 16-18 mois

La deuxième dose à 16-18 mois est indispensable puisqu’elle constitue un rattrapage pour les enfants n’ayant pas séroconverti lors de la première vaccination.

 

Rattrapage vaccinal :

  • Atteindre 2 doses pour toutes les personnes nées après 1980 et quels que soient les antécédents vis-à-vis des 3 maladies

  • 1 dose pour les personnes nées avant 1980 : Seuls sont concernés les professionnels de santé et les professionnels de la petite enfance

 

Suspicion d’un cas de rougeole :

Dès la suspicion d’un cas de rougeole parmi votre patientèle, il convient de mettre en œuvre les recommandations suivantes : 

  • Mettre en place immédiatement les précautions « Air » et « Contact » (dès l’arrivée en salle d’attente).
  • Préconiser les mesures d’isolement suivantes au domicile :
    • Suspension des visites au domicile du malade.
    • Masque pour le patient (à jeter après usage) si sortie nécessaire, notamment au laboratoire d’analyses médicales.
    • Lavage des mains.
    • Aérer les pièces quotidiennement.

L’éviction scolaire est obligatoire pendant toute la période de contagiosité 5 jours avant à 5 jours après l’éruption.

  • Signaler sans délai le cas à l’ARS via le formulaire D.O, dès lors que les signes cliniques sont suffisamment évocateurs, pour coordination de la vaccination des sujets contacts non immunisés dans les 72 heures. Comme pour toutes les autres maladies à déclaration obligatoire, le signalement est à faire auprès de la plateforme régionale d’alertes sanitaires :

Tél : 02 38 77 32 10 (24H/24)

Fax : 02 34 00 02 58

Mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Dans la mesure du possible, la vaccination des sujets contacts familiaux sera réalisée au cabinet. Administrée dans les 72 heures suivant le contact, elle peut éviter la survenue de la maladie.

Plus d’informations sur le calendrier des vaccinations 2018 : http://solidarites-sante.gouv.fr/calendrier-vaccinal

Plus d’informations sur la vaccination et la maladie : http://www.vaccination-info-service.fr/

 

Vous pouvez également consulter la vidéo « Protéger la collectivité » : https://www.youtube.com/watch?v=_wZ-AiCPgew&index=3&list=PLl00syIAMv7TMtCSjJ3TFPU5Y2nwCatXv