REDIVAC : une expérimentation de mise à disposition de vaccins au cabinet

Le projet REDIVAC, expérimentation nationale de mise à disposition de vaccins au cabinet des médecins généralistes et des sages-femmes afin d'augmenter la couverture vaccinale des adolescents et des jeunes adultes (DTP, ROR, coqueluche, HPV, et hépatite B), va se concrétiser au printemps prochain dans trois régions : le Centre-Val de Loire, le Sud Provence-Alpes-Côte d'Azur et Nouvelle Aquitaine.

 

L’objectif de cette étude, soutenue par le Collège national des généralistes enseignants (CNGE), est de montrer aux instances de tutelle le bénéfice de ce type d'organisation pour les patients des médecins généralistes et des sages-femmes, et d'obtenir ainsi une reconnaissance de cette offre à leur patientèle à plus long terme.

Les médecins généralistes participants recevront un réfrigérateur pour stocker les vaccins à leur cabinet et devront inclure des patients pendant 1 an. Le principe sera de ne plus seulement parler de vaccination lors d’une consultation, quel qu’en soit le motif, mais de pouvoir effectuer immédiatement, lors de cette même consultation, les vaccinations en retard.

Les médecins participants devront pour cela s'engager à faire un suivi de la chaine du froid des vaccins présents dans le réfrigérateur et de nouer un partenariat avec un(des) pharmacien(s) pour la fourniture des lots de vaccins.

Pour leur implication, ils bénéficieront d’un forfait pour l'année correspondant au suivi de la chaine du froid et des stocks, et une part correspondant au nombre de vaccinations réalisées.

Si vous souhaitez participer à cette expérimentation, merci de répondre rapidement au questionnaire investigateurs : https://limesurvey.cnge.fr/index.php/656674?lang=fr (pour les cabinets de groupe, merci à chaque médecin de remplir le formulaire).

Le CNGE donnera aux médecins investigateurs de plus amples informations sur le design, la rémunération, la gestion des stocks et le recueil des données au cours d’une formation qui aura lieu avant le début de l’expérimentation.

Contact : Dr Isabelle ETTORI – AJASSE Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.