Zonage médecin : création de « zones d’accompagnement complémentaires régionales »

Parce que le zonage adopté en 2017 est arrivé en fin de validité et ne correspond plus aux réalités démographiques de certains territoires de la région, l’ARS a arrêté un nouveau zonage le 3 décembre 2020. Il a été, dans ce cadre, décidé de créer des « zones d’accompagnement complémentaires régionales », dans l’attente de la modification de la méthodologie nationale (en mars ou avril 2021). Rappelons que le zonage est le dispositif permettant d’identifier les territoires où il faut favoriser l’installation de médecins afin d’y améliorer l’accès aux soins pour les habitants.

Le bilan du précédant zonage « fait apparaître une situation contrastée : seul le département de l’Indre-et-Loire a un solde positif concernant l’installation de médecins, quand le Loiret a un solde neutre et les autres départements un solde négatif, indique l’ARS. Quelques évolutions favorables sont ainsi constatées mais également une situation de l’offre qui s’est dégradée sur certains territoires ».

L'ARS a donc décidé d'actualiser la cartographie existante pour prendre en compte des territoires dont la situation s’est dégradée depuis 3 ans. Après une concertation avec les professionnels de santé et les élus, elle a décidé de compléter le zonage actuel par l’identification de territoires ouvrant droit au même type d’avantages que les territoires inclus dans le zonage « classique ». Ces « zones d'action complémentaire régionale » bénéficieront d’une aide financière à l’installation d’un montant identique à celle qui est actuellement en vigueur dans les zones d’intervention prioritaire, dès qu’un projet d’installation d’un médecin, quelle que soit sa spécialité, en exercice coordonné (MSP ou centre de santé) se concrétisera.

Les arrêtés :

Arrêté N°2020-DOS-DM-0136 relatif à la détermination des zones caractérisées par une offre insuffisante ou par des difficultés dans l’accès aux soins concernant la profession de médecin, conformément à l’article L1434-4 du Code de la santé publique

 

Arrêté N° 2020-DOS-DM-0137 relatif à la détermination des zones d’action complémentaire régionale, éligibles et aux conditions d’attribution des aides individuelles régionales financées sur le Fonds d’intervention régional (FIR) pour l’installation des médecins libéraux exerçant en groupe pluriprofessionnel et coordonné ainsi qu’en centres de santé.

 

Par ailleurs, toujours dans le domaine de la démographie médicale, qui reste très préoccupante dans le Centre-Val de Loire, l’URPS-ML vient de mettre en œuvre une nouvelle commission thématique dédiée à l’accès aux médecins de deuxième recours. Une réflexion est en cours sur la démographie des médecins d’autres spécialités que la médecine générale et sur les soins de spécialités dans la région.